Sauter les liens
marches escalier HEVEA

Comment concevoir un escalier ?

L’escalier est une pièce essentielle dans l’ensemble architectural d’une construction. Il peut être en béton, en fer forgé, en bois, tout comme en acier. La conception d’un escalier exige la prise en compte d’un certain nombre de normes afin de lui conférer toute sa durabilité et son charme. Ce billet traite essentiellement de la question et donne à tout passionné de l’architecture, les fondamentaux pour concevoir un escalier qui répond aux normes.

 

Le giron, la hauteur de marche, le nez-de-marche

La conception d’un escalier est une œuvre d’art. De ce fait, la connaissance de quelques notions qui s’y rapportent est nécessaire, si tant est qu’on compte la mener à bien. De façon générale, un escalier, quel que soit le matériau de fabrication se constitue de marches et de contremarches.
En effet, la conception d’un escalier tient à priori compte de deux paramètres cruciaux : la hauteur à monter et la longueur à monter. La hauteur à monter désigne la distance verticale séparant les niveaux finis du sol et l’étage à atteindre, tandis que la longueur à monter constitue la somme des girons. Ce sont les deux premières estimations à faire avant de passer à tout autre chose.

Outre ces deux concepts, la fabrication d’un escalier exige du concepteur, la détermination de marches et de contremarches. Elle est nécessaire et est plus abordable lorsqu’on est encore à la phase préparatoire des plans, car on peut ajuster les dessins (représentation) pour être en phase avec les normes. Qu’il s’agisse de la rénovation ou la conception toute fraiche d’un escalier, ces critères sont valables.

Déterminer la hauteur et le nombre de marches

Le fait d’avoir une connaissance du nombre de contremarches va sans doute permettre de déterminer la hauteur convenable pour effectuer des découpes sur mesure. Il va de soi du respect des normes architecturales en matière de conception d’escalier.
Pour connaitre le nombre de contremarche, on fait le rapport entre la hauteur à monter de l’escalier et la hauteur de la marche idéale. On a : Nombre de contremarches = la hauteur à monter/ la hauteur de la marche idéale. La hauteur de la marche idéale est une donnée standard dont la valeur est comprise entre 125 mm et 200 mm.
Si, par exemple, le résultat obtenu est de l’ordre de 10,91, vous pouvez l’arrondir à 11 contremarches, car il est impossible d’avoir 0,91 contremarche.

Déterminer les dimensions du giron

À présent que vous avez une idée précise du nombre de marches de votre escalier, il est possible de déterminer le nombre de girons. Le giron permet en effet de déterminer la profondeur de la marche. Attention de ne pas le confondre avec l’emmarchement qui représente, lui, la largeur de la marche. Pour concevoir un escalier confortable et facile à gravir, il est nécessaire de connaitre la valeur des girons en prenant pour repère, la valeur moyenne d’un individu. Dans une habitation, le giron idéal doit être compris entre 26 et 30 cm. La nuance qu’il faut faire est que la valeur du giron est influencée par le type d’escalier.
Par exemple, pour un escalier droit, la valeur du giron reste la même sur toute la largeur d’emmarchement. Avec un escalier tournant, au contraire, les marches sont « balancées » et sont plus larges à l’extérieur. Nous vous déconseillons fortement cette dernière option qui nécessite un ressort professionnel.

Le nez-de-marche

Le nez-de-marche désigne le bord de marche qui reçoit premièrement les pas. Il remplit plusieurs fonctions et sa conception dépend du type d’escalier, des époques et aussi du style.
Du fait que c’est le nez-de-marche qui reçoit en premier lieu les chocs des pas, il convient de lui conférer une certaine résistance. Si le revêtement est en pierre ou en bois, le problème de dureté ne se pose. Par contre, s’il est en béton ou en carreaux, les risques de fêlures sont considérables. Il advient donc de les traiter sans tenir des marches.
Le nez de pied peut être recouvert en métal, en acier ou inox (c’est le cas avec la plupart des escaliers en béton). De temps à autre, le caoutchouc peut être très utile pour tempérer les chocs. Par ailleurs, le nez-de-marche facilite l’ascension de l’escalier, car il permet au pied de mieux se poser.

Les essences de bois pour la réalisation des marches

De tous les types d’escaliers, ceux ayant un revêtement en bois ont une certaine élégance et un charme naturel. Ainsi, ce matériau et sans doute l’un des plus prisés pour concevoir un escalier. Le bois est décliné dans une gamme d’essences variées, ce qui est un avantage considérable. Il existe une multitude d’essences de bois qui peuvent servir à concevoir un escalier :
Le sapin : incontournable en raison de son avantage économique ;
Le frêne : très idéal pour les intérieurs qu’ils soient rustiques ou modernes ;
Le hêtre : très avantageux pour sa robustesse ;
L’érable : distingué pour apporter une certaine clarté ;
Le chêne : très solide et durable ;
La moabi : très adapté pour un escalier extérieur en raison de sa résistance aux intempéries.
En dehors des caractéristiques propres à chaque essence de bois, il en existe d’autres qui permettent d’opérer un choix particulier pour son escalier :
Le volet esthétique
La couleur et l’effet voulus sont des critères de choix qui vous guideront normalement vers une essence de bois plutôt qu’un autre. Si vous êtes enclin à la couleur brune avec une touche d’authenticité, le chêne est une option idéale. En revanche, le hêtre interviendra davantage pour répondre aux attentes de celui qui recherche une teinte rosée.

La fréquence de passage

La fréquence de passage dans votre escalier doit normalement déterminer quel type d’essence de bois vous devez choisir. Plus il y aura de passages, plus il vous sera suggéré de choisir un bois solide et dur. Le frêne, le hêtre et le chêne sont les plus recommandés dans cette catégorie.
En dernier, le prix. Un critère qui devrait normalement apparaître en premier lieu. Tous les bois ne sont pas évalués au même prix, et pour ceux qui ont un petit budget, le sapin est généralement recommandé.

Le bois et l’acier : un duo gagnant pour votre escalier

Pour concevoir un escalier qui vous ressemble, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Et déjà, si vous êtes enclin au design contemporain, le mixage bois acier est sans doute celui qu’il vous faut. Il a l’avantage d’apporter une décoration épurée à votre intérieur et s’intègre parfaitement dans les espaces réduits. Il en existe de plusieurs types qui peuvent inspirer votre œuvre architecturale, que voici :
L’escalier à poutre centrale en acier ;
Escalier bois acier en colimaçon ;
Escalier escamotable ;
Escalier de meunier en bois et acier ;
Etc.
Ces différents types d’escaliers sur mesure en bois et en métal répondent parfaitement aux exigences d’une habitation de caractère, type fermette. Dans leur fabrication, les parties en bois peuvent être en lamellé collé après une découpe sur mesure. Toutes les essences de bois peuvent servir pour obtenir un aspect impeccable. En revanche, la partie en acier peut être, elle, en inox tendu ou brossé. Panneaux en bois sur mesure fixés sur cornières, marche en acier, contremarche décoratives…tous ces escaliers en bois acier représentent une valeur ajoutée dans les logements.
Pour la découpe des marches escaliers : nous contacter
Enfin, vous avez une représentation imagée de votre futur escalier. Le premier obstacle auquel vous ferez face après cette phase sera sans doute d’ordre logistique. Vous aurez essentiellement besoin de vous procurer de matériaux de qualité et d’effectuer des découpes sur mesure afin de ne pas faucher votre plan de départ. Pour le commun, cette étape n’est pas toujours aisée. Heureusement que nous sommes à votre service pour vous garantir les meilleurs services, qu’il s’agisse de trouver des bois sur mesure ou de faire des découpes sur mesure.
En effet, que vous soyez à la quête de panneaux sur mesure, de marche en bois, ou des structures en acier, notre expertise et savoir-faire sauront vous combler.
Nous proposons entre autres, des services de découpe sur mesure des marches de votre escalier. Ainsi, vous aurez donc la chance de personnaliser les dimensions de vos marches, de façon qu’elles conviennent exactement à votre conception. Et il ne vous restera plus qu’à la poser.

N’hésitez pas à contacter l’équipe Infini bois, nous savons ce qu’il faut en matière de découpe sur mesure des marches d’escalier.